5 conseils pour booster l’endurance musculaire

Comment développer son endurance musculaire ? Voilà une question que se posent généralement les sportifs de niveau intermédiaire et avancé. Après un certain temps d’entrainement, ils atteignent un plateau et semblent ne plus progresser comme au début. Heureusement qu’il y a différentes actions à entreprendre pour obtenir de meilleurs résultats. Dans cet article, vous trouverez 5 conseils à suivre.

Conseil 1 : Choisissez des entraînements que vous aimez

En construisant votre programme de musculation, le plaisir est une composante sans laquelle vous ne pouvez pas améliorer votre endurance. Avant même d’envisager les produits de musculation, vous devez sélectionner des activités pour lesquelles vous seriez motivé. Définissez tout d’abord votre condition physique pour décider du point de départ et pouvoir avancer lentement mais fixement. De manière plus concrète, vous devez sélectionner les exercices qui vous plaisent. Par exemple, pour les muscles inférieurs, vous avez plusieurs pratiques qui peuvent vous conduire là où vous souhaitez aller. Les squats sumo travaillent des complexes musculaires importants à savoir les fessiers, les ischios et les cuisses. Cependant, si vous préférez les fentes, n’hésitez pas à les mettre au cœur de votre séance. Plus vous vous sentez à l’aise, plus vous parviendrez à pousser vos limites encore loin.

Conseil 2 : Soignez votre régime alimentaire

Nous ne vous apprenons rien en vous disant qu’une nutrition sportive est la clé pour être plus endurant, gagner en muscles et dessiner vos formes. Ce que vous mettez dans vos assiettes, c’est le carburant avec lequel votre corps va pouvoir fonctionner de manière optimale notamment pour travailler votre musculature. Il s’agit, dans un premier temps, de calculer vos calories pour avoir la certitude que vous consommez suffisamment d’aliments pour progresser dans votre activité sportive. De plus, tous les apports caloriques ne se valent pas. Prendre 1800 calories de pizza, de sucreries et de fritures par jour n’est pas similaire à 1800 calories de bons glucides, protéines et lipides. Votre alimentation doit être saine et équilibrée composée essentiellement de produits non transformés comme les légumes, les fruits, les viandes maigres, les légumineuses et les céréales.

Conseil 3 : Boire beaucoup d’eau

Au-delà des solides qui favorisent le développement des fibres musculaires, il y a les liquides qui jouent un rôle tout aussi important. Et par liquide, nous voulons parler de l’eau. Buvez en abondance que ce soit avant, pendant ou après l’entrainement. L’eau est aussi un carburant qui permet à l’organisme de fonctionner de manière optimale. Elle permet de rétablir la chaleur du corps qui augmente de manière significative pendant l’effort. Elle soulage également la sensation de fatigue qui peut entraver vos progrès et vous rendre moins endurant au fil de la séance. De cette manière, le rythme cardiaque s’accélère, ce qui favorise l’élimination des toxines. Pour atteindre vos objectifs quotidiens en ce qui concerne la consommation d’eau, ayez toujours une bouteille d’eau fraiche à portée de main. Vous pouvez lui ajouter des tranches de citron, des feuilles de menthe ou du concombre afin de faciliter la consommation et de vous faire plaisir en même temps.

Conseil 4 : Ne négligez pas les temps de repos

S’entraîner sans relâche n’est pas la réponse à une bonne endurance musculaire. Le muscle a besoin de récupération pour se développer. Pour avoir de meilleures aptitudes respiratoires, votre corps doit bénéficier de suffisamment de repos. Voilà pourquoi les sujets qui font de la musculation tous les jours s’écartent rapidement de la trajectoire qui pourraient leur donner de bons résultats. Le repos est alors un véritable booster de métabolisme. Il est conseillé de s’octroyer un jour de repos entre 2 séances d’entrainement pour le même groupe musculaire. Cela vous permettra aussi d’éviter les blessures musculaires et de développer votre endurance sur le long terme. Par ailleurs, le sommeil est une part intégrante de vos entrainements. Cependant, la quantité ne suffit pas. La qualité est tout aussi importante. Pensez alors avoir des nuits de sommeil ininterrompues d’au moins 8 heures pour laisser vos muscles récupérer efficacement.

Conseil 5 : Faites-vous coacher par un professionnel

En appliquant les conseils ci-dessus, vous allez sans doute améliorer votre endurance. Mais la meilleure façon d’y parvenir, c’est de faire appel à un coach de musculation et de fitness pour vous accompagner dans vos entrainements et vous permettre d’évaluer rapidement. Grâce à ses compétences dans le domaine du sport, ils concoctera pour vous un programme sur mesure et vous aidera à développer votre capital musculaire en évitant les blessures et les phases de plateau.

crossfitting
À la fois sportif, voyageur, rêveur, gérant d'entreprise, passionné par l'alimentation sportive et les nouveaux challenges, j'ai pratiqué depuis tout jeune de nombreux sports dont plusieurs à haut niveau, avant de me découvrir il y a quelques années une nouvelle passion pour le Crossfit, un sport complet. C'est la raison pour laquelle j'ai souhaité créer ce site spécialement dédié au Cross training, à sa pratique et à tout l'univers qui l'entoure.

Nos derniers articles

Articles en relation